3 conseils pour faire une bonne première impression

1ere impression

Quand on pense à donner une bonne première impression, on pense bien sûr à notre apparence physique. Mais la façon dont on engage la conversation avec l’autre est toute aussi primordiale. Il y’a bien souvent le «small talk» (pour en savoir plus c’est ICI) qui nous aide à ouvrir la conversation jusqu’à que la fameuse question « What do you do ? » ( ou son équivalent local) arrive…

Alors voici mes conseils mes conseils pour vous aider à une bonne première impression quand vous discutez avec quelqu’un pour la première fois :


Conseil #1  : Visez de créer une conversation

Pour cela, parlez avec des mots de la vie de tous les jours ! Évitez les termes techniques ou les mots qui sonnent vraiment comme du langage d’entreprise comme par exemple les mots « fonctionnel », « structurel », « transversal » …
Votre elevator speech doit servir à donner des informations qui vont permettre à votre interlocuteur, de rebondir sur ce que vous venez de dire. Donc ne l’embrouillez pas avec du jargon. Visez la simplicité, c’est ce qui a de plus efficace !

Vous présenter ne doit pas être une fin en soi. En vous présentant, vous partagez des informations qui doivent « donner la balle » à l’autre pour continuer à discuter ensemble et ainsi créer une vraie relation. Il sera alors plus facile de se souvenir de vous, et donc de savoir comment vous aider.

Conseil #2 : Ne résumez pas votre CV !

Trop souvent, les premières informations données sont relatives à notre passé. Il n’est pas rare d’entendre le diplôme, les expériences passées avant d’enfin parler de la situation présente.
Peu importe votre diplôme, depuis quand vous vivez dans ce pays, combien d’enfants vous avez… Ce sont des informations que vous pourrez partager plus tard bien sûr. Mais lors de la première discussion, ce n’est pas vraiment le bon timing. Votre interlocuteur s’intéresse à vous, dans l’Ici et Maintenant et non pas à votre biographie !

Donc, comme vous cherchez du travail, votre objectif est de répondre en essayant de faire comprendre tout de suite à votre interlocuteur votre expertise, et le must, est de piquer un peu/beaucoup sa curiosité.

Par exemple, si on se rencontrait pour la première fois, voici ce que je pourrais vous répondre : « J’aide les femmes expatriées impatiente des travailler à développer leur réseau professionnel parce que c’est ce qui a de plus efficace mais c’est pourtant ce qui représente leur plus gros challenge « .

Avec ma réponse, mon interlocuteur a plusieurs possibilités pour rebondir :«Pourquoi développer son réseau est le plus efficace ?» «Quelles sont leur difficultés plus précisément ?» «Comment aides-tu tes clientes là-dessus ? » « Ne les aides-tu que sur le réseau ou sur d’autres aspects de la recherche d’emploi ?».
Et moi, je peux continuer de nourrir la conversation en demandant à mon interlocuteur, son avis sur l’importance du réseau, sur sa facilité ou ses challenges à développer le sien …

Conseil #3 : Entraînez-vous à voix haute !

Si se présenter efficacement demande d’y réfléchir et de réunir sur le papier vos idées, le plus important est que ce soit fluide quand vous le partagez avec d’autres.
Donc vous pouvez avoir différentes façons de parler de vous. N’écrivez pas de « script », pratiquez uniquement à l’oral en ayant en tête les idées principales pour lesquelles vous voulez qu’on se souvienne de vous.
Je vous recommande de faire cet exercice dans les deux langues : en français, et dans la langue de travail de votre pays. On ne pense pas de la même façon dans deux langues différentes donc il est préférable de ne pas miser sur une traduction en direct de vos idées.
En vous préparant de la sorte, vous êtes en train de vous préparer une boite à outils dans laquelle vous pourrez aller piocher, en fonction des situations et de votre interlocuteur. Pratique, n’est-ce pas ?


Vous rencontrez des difficultés à définir les messages que vous voulez faire passer ? Peut-être est-ce dû au fait que vous avez du mal à identifier quel poste précisément vous recherchez ? Ne restez pas seule, je peux vous aider. Découvrez comment ICI

Cet article vous a plu ?

Recevez à partir de maintenant, conseils, stratégies et offres spéciales, directement dans votre boite email