CV : Quand trop de retouches tue la retouche

Keyboard Illustration with CV wording

Faire/Refaire son CV peut s’apparenter pour beaucoup, à un interminable chantier ! S’il n’est pas rare que le “gros-oeuvre” soit rapidement accompli, c’est le temps des retouches qui a tendance, lui, à s’éterniser. Changement d’un verbe par ici, ajout d’un mot par là, édition de la mise en page,  sont autant de symptômes de la… “retouche-îte” ou syndrome de la retouche incessante de votre CV !

Si cela dure depuis plusieurs semaines et que vous attendez d’avoir réalisé sa version “parfaite” pour avancer, voici 2 questions que vous devriez immédiatement vous poser :

 

#1 – Avez-vous peur de vous lancer pour de vrai, dans votre recherche d’emploi ?

Multiplier les retouches  peut être une façon détournée de… gagner du temps.Vous retardez le moment où vous devrez prendre des initiatives qui vous confronteront pour de vrai, avec votre marché du travail.

Tant que votre CV n’est pas prêt, il est normal de ne pas aller plus loin, n’est-ce pas ? Un raisonnement compréhensible par votre entourage qui du coup, ne vous questionne peut-être pas trop sur vos avancées…Pas de jugement ici, j’ai été dans la même situation !

Donc si vous vous reconnaissez dans cette description, faites une pause. Prenez le temps d’identifier ce qui vous effraie quand vous pensez à l’étape et/ou aux étapes suivantes. Les peurs qui vous freinent peuvent être nombreuses et parfois paradoxales. Voici les plus répandues : peur d’être appelée pour un entretien / peur de ne pas être appelée, peur de devoir parler de vous, peur de vous exprimer dans une langue étrangère, peur d’échouer/peur de réussir…

Nommer votre peur vous permettra de lui faire desserrer son emprise sur vous (oui oui je vous assure!) et de penser à des solutions (prendre des cours de langues, vous faire accompagner…).

#2 – Savez-vous précisément quel poste vous voulez trouver ?

La retouche incessante peut aussi venir du fait que vous cherchez à couvrir un champ assez large de postes possibles. Vous vous appliquez alors à décrire avec toujours plus de détails, ce que vous avez réalisé dans vos expériences précédentes. Vous voulez montrer à votre futur employeur l’étendue de ce que vous pourrez faire pour lui. Sauf qu’en procédant ainsi, vous êtes en train de noyer votre lecteur !!

Arrêtez de vouloir couvrir plusieurs postes en même temps avec le même CV et déterminez quel poste vous visez vraiment ! Tout va alors devenir plus facile. Vous allez pouvoir analyser concrètement votre marché, ses spécificités et inclure, mots et tournures clés, dans votre CV.

J’entends déjà vos objections: “Mais si je me limite sur un poste, je vais me priver d’opportunités alors que je suis pressée de travailler”. Je comprends très bien votre impatience !! Mais en voulant couvrir un maximum de postes, vous êtes en train de vous faire perdre du temps.

– Vous diluez votre expertise dans un CV-catalogue. Cela nuit à votre succès parce que les recruteurs ne vont pas y voir clair dans votre profil.

– Retoucher encore et encore votre CV ne vous fait pas avancer.

Mon conseil : Cessez votre tête-à-tête avec votre CV, cessez les retouches ! Ce dont vous avez le plus besoin pour réussir votre recherche, c’est de rencontrer de nouvelles personnes, et plus particulièrement des professionnels de votre secteur.

Votre CV est un outil, un moyen…pas une fin en soi !